Website Builder

Chevalliance

" Un cheval, c’est mystérieux et fascinant. Il n’est nul besoin d’être cavalier, passionné ou propriétaire équin pour pouvoir l’apprécier. Une simple ouverture d’esprit suffit qui peut nous mener de découvertes surprenantes en cadeaux inattendus et merveilleux..."

Il existe de nombreuses manières différentes de considérer et d’entrer en relation avec un cheval. On peut se servir de cet animal pour pratiquer un sport, pour se déplacer – dans un but utilitaire ou pour le plaisir pour débarder de pesantes billes de bois ou encore pour combler un vide affectif….

Bien plus riche et respectueuse est l’approche qui consiste à considérer un cheval comme une entité complète, qui ne peut être morcelée ou réduite au seul usage que l’homme peut ou veut en faire. Si l’on accepte également qu’un être humain est une entité complète, alors la relation qui se crée entre ces deux êtres vivants, lorsqu’ils dialoguent en harmonie, devient un espace où l’étrange et le merveilleux peuvent apparaître.

Quel que soit la raison 
Quel que soit le moment

On peut être aidé par le vivant

Une collaboration millénaire

" Les chevaux sont des nomades naturels et les humains qui ont découvert de quelle manière monter ces bêtes gracieuses et rapides n’ont pas nécessairement cherché à les domestiquer. Les deux espèces se sont groupées en une même horde vivant en influence mutuelle et en coopération. " (in Le Tao du cheval, Linda Kohanov, Editions Ronan Denniel)

A un niveau subtil, inconscient, l’Esprit des chevaux et l’inconscient collectif humain sont continuellement interactifs. Les êtres humains n’ont pas encore épuisé les ressources que leur offrent les chevaux et pourtant, ils auraient tout avantage à écouter leur enseignement d’animaux-proies. L’homme moderne trouverait de multiples bénéfices à se relier davantage à sa partie féminine, intuitive, tolérante, collaborante, etc. 

Des similitudes

Un être humain et un cheval présentent tous deux de profondes similitudes psychiques et émotionnelles. 

Chaque être humain est porteur de deux polarités : l’une, féminine, s’exprime dans son ressenti et son émotionnel et l’autre, masculine, s’exprime dans ses actions, son agir. Dans l’idéal, le masculin se met au service du féminin.

Le cheval, quant à lui, est un animal de proie, c'est-à-dire que son système de défense est la fuite. Cependant, c’est également un animal grégaire, c'est-à-dire qu’à l’état naturel, il vit en troupeau. Or, l’organisation du troupeau, donc sa hiérarchie, nécessite un comportement de dominance, masculin.

Un chemin d’évolution

Pour un être humain, entrer en relation avec un cheval peut s’avérer incroyablement thérapeutique, sur le plan physique, mental, émotionnel et spirituel. La relation " être humain – cheval " révèle chez l’homme des ressentis, comportements et pensées inconscients et réveille des capacités et des ressources insoupçonnées qui lui permettent de traverser les difficultés et les souffrances liées aux expériences passées ou à son mode de vie. 

Ainsi, d’entité à entité, une véritable communion s’installe, dans laquelle le cheval, par le don qu’il fait de lui-même, va permettre à la personne d’évoluer. On peut parler de ré-équi-libr-age.

Le thérapeute

Dès son premier contact avec les chevaux, Claudio D’Alessio s’est senti irrésistiblement attiré par eux et n’a eu de cesse d’en apprendre toujours plus sur leur monde. Parallèlement, outre son expérience de vie, il a intégré plusieurs formations de thérapeute.

Aujourd’hui, grâce à sa sensibilité et à son intuition, il propose aux humains en difficulté, comme aux chevaux, une lecture très fine et respectueuse de leur vécu intérieur grâce à l’observation attentive et bienveillante de leurs attitudes.

Ce que les humains disent de nous :
Experience partagée

" Ce cours m’a permis de sortir et de mettre à plat mes vieilles histoires afin de pouvoir les voir avec du recul et ainsi de mieux les comprendre… Le travail avec le cheval m’a aussi fait connaître le lâcher prise… J’apprends à mieux me connaître vraiment car tout au fond de moi j’ai toujours eu l’impression de ne pas savoir qui j’étais. "

" Ce travail m’a conforté dans le fait que mon intuition peut être juste. J’ai appris à trouver d’autres moyens d’agir. J’ai appris à être là…. Claudio, tu nous as fait faire des choses inhabituelles. D’abord, j’ai dit "Ah non, pas ça. " Mais, je les ai faites en disant "Pourquoi pas ? "

" Le cheval me reflète dans ce que je suis réellement et m’offre ainsi la possibilité de m’enraciner dans mon ici et maintenant. Au-delà de mes croyances et de ma prétention, j’expérimente le retour à l’authenticité de ce qui est. "